BATMAN - DES CRIS DANS LA NUIT
Batman : Night Cries - Etats-Unis - 1992
Image de « Batman - Des Cris dans la nuit »
Dessinateur : Scott Hampton
Scenariste : Archie Goodwin
Nombre de pages : 96 pages
Distributeur : Urban Comics
Date de sortie : 1 avril 2016
Bande dessinnée : note
Jaquette de « Batman - Des Cris dans la nuit »
portoflio
LE PITCH
Alors que James Gordon accède enfin au poste de commissaire de police, un nouveau fléau hante les rues de Gotham City. En pleine guerre contre la drogue, les forces de l'ordre découvrent plusieurs victimes d'assassinats particulièrement violents. Parmi les témoins de ces meurtres, un enfant décrit le coupable : il s'agirait de Batman, le mystérieux justicier et allié de Gordon...
Partagez sur :
prédateurs

On pourrait presque l'oublier aujourd'hui quand on voit les orientations très « super-héros » de ses dernières aventures, bardées de sidekicks et de gadgets de plus en plus complexes : à l'origine la plus grande qualité de Batman était ses facultés de détectives. Retour aux sources en sommes avec Des Cris dans la nuit, un album étouffant déroulé comme un polar au contenu sombre et effrayant.

Un one-shot assez rare datant de 1992 et qui connu une publication en France par Comics USA il y a bien longtemps, et qui rappelle qu'à cette période DC, comme Marvel, aimait concocter des Graphic Novel pour ses têtes d'affiches, permettant au passage à quelques artistes rares de s'y faire les griffes. Doté d'un CV finalement assez restreint dans l'univers de la BD, Scott Hampton y a tout de même laissé une belle marque entre ses épisodes cauchemardesques d'Hellraiser ou sa participation pour un épisode au sublime The Book of Magic de Neil Gaiman (à quand une traduction en France?). Reconnaissable entre mille, l'illustrateur ne dessine pas ses planches, il les peint comme des toiles impressionnistes opaques, donnant une force prépondérante aux ténèbres, construisant leurs équilibres autour de figures inquiétantes, de gros plans marqués et réalistes dans leur expressivité, tout en réussissant à distiller la sensation d'une citée poisseuse, pourrissante et violente. En un mot c'est magnifique, souvent impressionnant, et donne au texte du solide Archie Goodwin (Creepy, Vampirella et de longues années éditeur et auteur de Detective Comics), d'installer confortablement son polar noir sans jamais perdre de vue la nature profondément gothique de Gotham.

 

Get a clue


En un peu moins de cent pages donc, prenant presque la suite du Batman Year One de Frank Miller, Goodwin construit une authentique enquête autour de deux meurtres de familles entières, l'une dans les bas quartiers et l'autre dans les hautes sphères de la ville. Batman voit là les débuts d'une guerre de la drogue alors que Jim Gordon y aperçoit une causalité plus complexe. Parfaitement écris, avec même un faux coupable intelligemment aiguillé, Des Cris dans la nuit entraine le lecteur loin du fantastique habituel, mais plutôt dans une réalité sordide, cruelle, celle de la maltraitance des enfants. De quoi faire résonner la problématique avec le passée de Bruce Wayne, mais aussi de faire découvrir un angle inédit de la vie du commissaire, ancien enfant battu à coup de ceinture par son paternel, et que la fatigue et la nervosité manque de lui faire reproduire sur son propre fils. Tout est question d'héritage comme souvent chez Batman, mais de celui que l'on préfère refuser. Ici personne n'est blanc, tout le monde est gris, face à un drame constant dont tout le monde peine à trouver la solution, mais que Goodwin et Hampton s'efforce de traiter avec subtilité, humanisme et discernement. Pas de pointe d'humour, pas de folie hystérique, ni d'action spectaculaire, Des Cris dans la nuit est un épisode mature de la vie de Batman, qui comme tout ses albums mémorables fonctionnent par miroir déformant. Celui de notre quotidien et celui qui sépare faiblement le protecteur de Gotham d'un assassin qu'il est difficile de condamner.

Nathanaël Bouton-Drouard




Partagez sur :

 

Crédits - Publicité - Nous contacter
Copyright Frenetic Arts 2009-2018