CONAN LE CIMMéRIEN T.2 : LE COLOSSE NOIR
France - 2018
Image de « Conan Le Cimmérien T.2 : Le Colosse noir »
Dessinateur : Ronan Toulhoat
Scenariste : Vincent Brugeas
Nombre de pages : 63 pages
Distributeur : Glénat
Date de sortie : 2 mai 2018
Bande dessinnée : note
Jaquette de « Conan Le Cimmérien T.2 : Le Colosse noir »
portoflio
LE PITCH
Désormais mercenaire aux ordres d’Amalric, Conan se languit d’attendre avec ses compagnons d’armes des ordres qui l’enverrait donner à boire à sa lame. Et c’est alors qu’une nuit, au détour d’une ruelle, il est accosté par une mystérieuse femme qui lui propose rien de moins que sauver un royaume.
Partagez sur :
la princesse et le soldat

Pour le deuxième album de la collection dédiée au plus célèbre des Cimmériens, c'est la septième nouvelle de Robert E. Howard qui est adaptée. Nouveaux décors, nouveaux enjeux, nouveaux dangers. Encore une façon de montrer à quel point l'oeuvre du texan était loin de répondre toujours aux mêmes schémas.

Dans l'imaginaire collectif, Conan reste un barbare sanguinaire vêtu d'un slip en fourrure, tranchant et broyant muscles et os en éructant des borborygmes bestiaux. Mouais. Sauf que dès sa première nouvelle, Robert E. Howard le mettait déjà dans la peau d'un roi, intelligent et stratège. Un souverain dont les qualités diplomatiques et militaires sont nées effectivement sur le terrain, aux alentours des montagnes de corps massacrés mais aussi au contact de chefs de guerre charismatiques dont le Cimmérien s'est imprégné sous son uniforme de soldat discipliné et réfléchi. Loin de son image de bovin destructeur donc. Le Colosse Noir commence ainsi. Conan a soif de combats mais attend patiemment son heure avec ses compagnons, en bon soldat discipliné, à l'intérieur d'une des nombreuses tavernes d'une ville moyen-orientale. Comme dans le premier album de la collection, il va alors croiser la route d'une femme, une belle princesse riche et puissante, elle aussi assez éloignée des beautés lascives aux seins nues immortalisées par Frank Frazetta, qui va lui demander de sauver son royaume. Un défi qui ne peut qu'attiser sa soif de danger et d'actions, même si l'ennemi s'avère être un sorcier maléfique que des forces occultes semblent rendre indestructible.

 

d'ombres et de lumière


Pour ce deuxième album, c'est Vincent Brugeas qui hérite de la lourde tache de donner un écho aux écrits de l'auteur texan. Talentueux scénariste diplômé d'Histoire et déjà responsable de l'excellente série Le Roy des Ribauds, le lecteur d'Howard retrouve dans sa plume l'amour de l'auteur pour l'exotisme et le mystère des civilisations orientales. Du texte original, il arrive à tirer une adaptation fidèle, notamment lors de la rencontre entre la princesse Yasmela et Conan, superbe passage dans la nouvelle, où la prestance d'un supposé barbare éclate aux yeux d'une princesse et de plusieurs militaires de haut rang.
Une réussite que doit aussi le scénariste aux dessins de son complice Ronan Toulhoat (sur Le Roy des Ribauds mais aussi Block 109) au style réaliste et hyper détaillé qui donne un relief et une solidité aux lieux et aux personnages. Côté couleurs, l'album oscille continuellement entre teintes chaudes et froides. Chaleur dès lors que Conan intervient, que ce soit à la lumière des torches d'une taverne, dans le palais de Yasmina ou bien sous le soleil du désert. Froideur et même noirceur, dès qu'intervient Natohk, sorcier maudit suivit d'une nuée noire qui menace de dévorer le monde tel un cancer et dont les exactions se termineront à l'issue d'un combat au sein d'une cité elle aussi maudite où la lumière finira par triompher.

Après un premier album déjà réussi mais à l'esthétique peut être un peu trop éloignée du Cimmérien, cette adaptation de Le Colosse Noir, signée par deux auteurs complices et plus habitués à ce style, fonctionne à merveille, allant jusqu'à faire oublier ses précédentes adaptations pourtant signées par les légendaires John Buscema et Roy Thomas. Et même si la difficulté de rendre honneur aux textes magnifiques d'Howard demeure, le tour de force est bien présent, laissant augurer du meilleur pour ses futures adaptations dessinées.

Laurent Valentin




Partagez sur :

 

Crédits - Publicité - Nous contacter
Copyright Frenetic Arts 2009-2018