L’HOMME à LA TêTE DE VIS ET AUTRES HISTOIRES DéJANTéES
The Amazing Screw-On Head and Other Curious Objects - Etats-Unis - 2002
Image de « L’Homme à la tête de vis et autres histoires déjantées »
Dessinateur : Mike Mignola
Scenariste : Mike Mignola
Nombre de pages : 106 pages
Distributeur : Delcourt
Date de sortie : 10 octobre 2018
Bande dessinnée : note
Jaquette de « L’Homme à la tête de vis et autres histoires déjantées »
portoflio
LE PITCH
Lorsque l’Empereur Zombie menace la vie sur Terre, le Président Lincoln envoie à la rescousse son meilleur agent : l’incroyable Homme à la Tête de vis ! Avec l’aide de ses fidèles serviteurs, Mr Groin et Mr Dog (un chien), il devra braver de funestes tombeaux, faire face à un appareil volant de l’ère victorienne et combattre des démons venus d’autres dimensions.
Partagez sur :
Bricoleurs

Mike Mignola, poule aux œufs d'or de Delcourt, signait il y a quelques années ce recueil de petites histoires toutes droit sorties de son cerveau malade. Déjà édité par l'auteur français il y a une bonne dizaine d'années, voici sa réédition augmentée (pas forcément utile).

Pour ceux qui le connaissent, Mike Mignola c'est avant tout Hellboy. Soit les aventures occultes d'une sorte de gentil démon et de sa horde d'amis suprahumains dans un univers entre rétrofuturisme et magie noire, sans cesse mis en danger par des créatures de toutes sortes. L'Homme à la Tête de Vis ne déroge pas à cette règle. Tellement que sa petite aventure de quelques pages pourrait très bien se situer dans le même univers que le diable rouge. Car c'est face à la menace de l'Empereur Zombie, récemment entré en possession d'un artefact ancien dérobé dans les ruines d'un temple perdu, qu'Abraham Lincoln fait appel à Tête de Vis. Soit une sorte d'étrange homme robot dont la tête peut se visser ou se dévisser à loisir sur son corps de métal et soldat fidèle au président des Etas-Unis dont il est, bien entendu, le seul espoir en telle situation. Evidemment, le légendaire humour très second degré de Mike Mignola est encore une fois de la partie, jusqu'au combat final contre un gigantesque batracien né d'un navet (!) et son épilogue qui tourne héroïsme et patriotisme en total ridicule.

 

mais qu'est-ce que c'est que ce souk ?!


Suivent ensuite plusieurs petites histoires qui n'ont en commun que leur appartenance au genre fantastique et à ce que le dessinateur scénariste a presque toujours eu l'habitude de dessiner et raconter : un gamin originaire du mythique continent de Mu rencontre un démon (qui ressemble beaucoup à Hellboy), un magicien parle avec un serpent et s'amuse avec un cerf-volant, le Diable vient récupérer l'âme d'une sorcière, un homme se rend sur Mars après avoir été pendu et y devient un robot en forme de poêle à frire (re!)...
Clairement, il faut être un inconditionnel de Mike Mignola pour trouver son compte dans tout ce joyeux bazar sans queue ni tête. Car même si les qualités formelles de l'ouvrage ont été récompensées (Eisner Award pour The Magician and the Snake et The Amazing Screw-On Head) et certaines histoires adaptées (L'Homme à la Tête de Vis a même eu droit à son court métrage animé en 2006) il faut admettre que tout cela se lit avec un air pour le moins circonspect, un sourcil au garde-à-vous.

On gardera tout de même l'histoire principale de Tête de Vis, réellement drôle et qui s'inscrit dans ce que Mignola sait faire de mieux. Mais pour le reste, il faut admettre que cette réédition n'était pas franchement utile.

Laurent Valentin

Partagez sur :

 

Crédits - Publicité - Nous contacter
Copyright Frenetic Arts 2009-2018