LE DéTECTIVE DU BIZARRE T.1
France - 2018
Image de « Le Détective du bizarre T.1 »
Dessinateur : Guillaume Bianco
Scenariste : Guillaume Bianco
Nombre de pages : 56 pages
Distributeur : Soleil
Date de sortie : 21 novembre 2018
Bande dessinnée : note
Jaquette de « Le Détective du bizarre T.1 »
portoflio
LE PITCH
Il s’appelle Brouillard… Billy Brouillard… et ce qu’il apprécie par-dessus tout, c’est de partir à l’aventure ! Lorsque la nuit vient, il s’éveille pour résoudre des mystères. Ses enquêtes et ses exploits sont célèbres à travers le monde de la nuit. Ses copains sont au nombre de quatre : Samoth, petit démon dévoué, Jack, feu follet timide, Ayram, vampire pacifiste, et Léa, fantôme coquette et jalouse. Mais c’est aux côtés d’une petite sorcière qu’il va mener ...
Partagez sur :
le rouge c'est fantastique

Il est pas bien grand ce petit Billy Brouillard et sans doute moins connu que certains obsédés du zizi sexuel, ou des jeux vidéos, mais n'a pas manqué de se faire une jolie place dans le paysage, relativement limitée, de la BD familiale avec déjà une petite dizaine d'albums à son actif... Pas mal du tout pour un détective en herbe spécialiste du supernaturel et des monstres de la nuit...

Après quatre tomes d'une première série intitulée sobrement Billy Brouillard où déjà notre petit bonhomme contrecarrait divers créatures, esprits et même un curieux Père noël, trois spinof Les Comptines malfaisantes, puis deux L'encyclopédie curieuse et bizarre par Billy Brouillard, tentant de mêler BD et pages informatives, même les premiers lecteurs ont un peu du mal à se retrouver dans les petites variations de formule. Et cela ne va pas forcément s'arranger avec ces nouvelles aventures intitulées Le Détective du bizarre, dont le premier album permet à ce gamin passé maitre dans les enquêtes hautement surnaturelles, de faire preuve de son esprit de déduction, son courage, et sa mauvaise fois de petit garçon (bon, c'est vrai que sa petite sœur est sacrement casse-pied). L'auteur Guillaume Bianco profite d'une célébration festive d'Halloween et de ses adultes terrorisés par les menaces des enfants masqués, pour envoyer son héros sur les traces de trois ectoplasmes dispersés par mégarde et dont la réunion permettrait d'exaucer les pires vœux possibles. Aussi bien motivé par le respect de la justice que par le joli n'œil d'une charmante petite sorcière, Billy a un atout majeur dans sa manche : une loupe de trouble-vue.

 

the game is afoot


C'est la petite astuce ludique de l'auteur qui avec son effet de filtre rouge, permet au jeune lecteur de participer plus activement à l'aventure en scrutant certaines cases des planches, certains tableaux, bocaux ou bestioles empaillées, pour faire apparaitre par transparence des démons espiègles dissimulés. Amusant c'est sûr, voilà qui relance clairement l'intérêt de cet album dont la finition ultra léchée éditorialement, est une fois encore la preuve du soin constant de la collection Métamorphose à ses titres. Bianco de son coté ne sort finalement pas tant que ça de la voie déjà posée dans les autres titres de l'univers avec son dessin charmant à mi-chemin entre Tim Burton et Joan Sfar, sa construction épisodique toujours un peu décousue (la tentative d'y mêler les problèmes de couples des parents ne fonctionne pas vraiment), et un mélange réussi entre un humour enfantin (mais pas bêbête) et des créatures gentiment effrayantes ou délicatement bizarres. Comme cette gentille vampire adepte des suçons intempestifs. Forcément dédié essentiellement aux jeunes lecteurs qui se seraient lassé des séries trop gentillettes et des revues fadasses, ces nouvelles aventures de Billy Brouillard manquent sans doute d'un peu de vraies surprises (en dehors du fameux gadget donc), mais le léger charme gothique et le caractère bougon du bonhomme ne sont pas loin d'être irrésistibles.

Nathanaël Bouton-Drouard


Partagez sur :

 

Crédits - Publicité - Nous contacter
Copyright Frenetic Arts 2009-2019