Hellboy & B.P.R.D. T.4 : 1955 par Mike Mignola & co.
Justice League of America T.6 par Wark Waid & co.
Emma Wrong de Lorenzo Palloni & Laura Guglielmo
Rejoignez-nous sur :
Image de « L'Orphelin de Perdide T.1 de Régis Hautière & Adriàn Fernández Delgado »

Récemment émancipé, Comix Buro revient avec une nouvelle adaptation de roman de Stefan Wul en BD. Mais pas n'importe quel roman : L'Orphelin de Perdide, petit bijou du genre publié pur la première fois en 1958 et qui connut une émouvante adaptation animée, le fameux Les Maîtres du temps, sous le haut patronage de René Laloux et Moebius.

Image de « Chroniques de l’île perdue de Loïc Clément & Anne Montel »

Projet mené de longue date par ses auteurs, Chroniques de l'île perdue a finalement accosté sur les rives la collection Metamorphose de Soleil, terre d'accueil des projets graphiques atypiques et des récits initiatiques poétiques. Entre livre pour enfant, échappée imaginaire et témoignage enfoui, il y a clairement sa place.

Image de « Conquêtes T.1 de Jean-Luc Istin & Eber Evangelista »

Le succès considérable des trois séries thématiques Elfes, Nains et Orcs et gobelins, a donné des ailes à Soleil et plus encore au directeur de collection Jean-Luc Istin qui en reprend le concept mais l'entraine vers les étoiles. Un space opera en cinq volets (pour l'instant) où les planètes, les héros et les équipes créatives se relaient pour visiter notre instinct de conquête...

Image de « Devolution de Rick Remender & Jonathan Wayshak »

Entre deux titres Marvel bien maitrisés, l'auteur Rick Remender aime à questionner notre futur, notre avenir, laissant affleurer dans des dystopies peu engageantes comme Tokyo Ghost, The Last Days of American Crimes ou Low, une note d'espoir touchante, essentiellement portée par la nature profonde de l'être humain. Dans Devolution, l'être humain peut crever la gueule ouverte.

Image de « Le Château des étoiles T.4 d'Alex Alice »

Déjà quatre ans que la saga rétrofuturiste d'Alex Alice squatte les linéaires des librairies. Et comme pour ses trois prédécesseurs, chaque planche de ce quatrième opus palpite du talent et de l'ambition de son auteur. Alors, nouveau chef d'œuvre ou bien ?

Image de « Obsurcia Chapitre 1 de David Boriau & Steven Dhondt »

Prévu en trois albums, Obsucia est un nouveau conte pour jeune public qui s'attache au voyage d'un jeune héros dans d'étranges contrées peuplées de créatures fantastiques. Un récit initiatique aux contours assez classiques mais qui grâce à une écriture juste et des graphismes enlevés, impose rapidement ses charmes.

Image de « The Dying & the Dead T.1 de Jonathan Hickman & Ryan Bodenheim »

Faisant désormais partie des grands ordonnateurs de l'avancée de l'univers Marvel, Jonathan Hickman trouve tout de même le temps de rappeler sa présence du coté des comics « indé » et tout logiquement chez Images Comics, la société qui l'a vu naitre. Entamée cette année donc, et prévue pour une conclusion début 2019, The Dying & the Dead ne devrait être composé que de deux volumes. Ce qui ne veut pas forcément dire que sa lecture en sera plus aisée.

Image de « Metal Gear Solid 2: Sons of Liberty par Ashley Wood »

Edité il fut un temps chez Soleil sous la forme de plusieurs volumes, Metal Gears Solid 2 revient en intégrale chez l'éditeur Mana Books, spécialiste des dérivés de saga cultes (Dragon Quest et autres) et de somptueux artbook que les petits français n'osaient voir un jour chez eux (Final Fantasy ?). Encore une fois le recueil est assez luxueux (format, qualité du papier) et semble idéal pour s'infiltrer dans les méandres d'un thriller échevelé.

Image de « Kraken d'Emiliano Pagani & Bruno Cannucciari »

Voyage sur les rives oubliées de la campagne française pour deux auteurs italiens jusque-là inconnu par chez nous, mais qui méritent clairement de se faire connaitre. La preuve ? Avec Kraken, le duo a d'ors et déjà remporté le Prix du meilleur album italien lors du festival Romics de 2018.

Image de « Ether T.1 de Matt Kindt & David Rubin »

Images Comics n'est pas le seul éditeur américain à faire le yeux doux aux créations originales faisant la nique aux Big Two (DC et Marvel). Après la découverte Black Hammer, Dark Horse édite Ether thriller ésotérique sans frontière qu'Urban Comics a été bien inspiré de traduire pour nous.

Crédits - Publicité - Nous contacter
Copyright Frenetic Arts 2009-2019