HARRY POTTER ET LE PRISONNIER D'AZKABAN
Harry Potter and the Prisoner of Azkaban - Etats-Unis / Angleterre - 2003
Image de « Harry Potter et Le Prisonnier d'Azkaban »
Musique : John Williams
Durée : 69 minutes
Nombre de pistes : 21
Distributeur : Warner Bros.
Bande originale : note
Jaquette de « Harry Potter et Le Prisonnier d'Azkaban »
portoflio
site officiel
LE PITCH
Cette troisième (et dernière) partition signée John Williams pour la série Harry Potter est aussi, et de très loin, la meilleure. Au programme : symphonique façon XVIIIème siècle, jazz, action orchestrale hardcore, envolées de flûte, musique médiévale...
Partagez sur :
Harry prend son envol

Intéressantes, enchanteresses et efficaces, les bandes originales de L'Ecole des sorciers et La Chambre des secrets comptaient parmi les réussites récentes de la carrière de John Williams, sans pour autant crever le plafond d'un Temple Maudit ou d'un Empire contre-attaque. A en juger par l'originalité, la personnalité et la fougue du Prisonnier d'Azkaban, la présence fantomatique de Chris Columbus derrière la caméra n'était pas totalement étrangère au boulet qui retenait sur terre les envolées du compositeur.

Film ravissant succédant à deux épisodes émotionnellement morts, Le Prisonnier d'Azkaban doit toute sa réussite à l'implication jusqu'au-boutiste de son réalisateur. Vraisemblablement, lorsqu'il ne chorégraphiait pas des plans séquences improbables, dignes des expérimentations les plus folles d'un Bob Zemeckis, Alfonso Cuaron poussait John Williams jusque dans ses ultimes retranchements, lui commandant des solos éthérés là où Columbus implorait un traitement "London orchestral". Le résultat, à l'écran comme à l'écoute, s'avère éblouissant. De mémoire, on n'avait pas entendu Williams aussi inspiré depuis La Menace Fantôme, voire La Liste de Schindler. Refusant la notion même de facilité, le compositeur le plus envié d'Hollywood a pris des risques gigantesques, s'essayant à la musique de chambre (Aunt Marge's Waltz), au jazz débridé (The Knight Bus), à la chansonnette d'Halloween, estampillée XVIème siècle (Double Trouble), au monologue de flûte écossaise (A Window to the Past), ou à la balade moyen-âgeuse (Hagrid the Professor). Des choix systématiquement payants, tant la partition invite à chaque nouvelle mesure au voyage, non seulement géographique mais aussi et surtout temporel.

Fougue et fugues

D'une variété et d'une cohérence éreintantes, Le Prisonnier d'Azkaban ajoute enfin pas moins de six nouveaux leitmotivs à l'univers de Harry Potter, de loin les plus beaux et les plus aboutis de la saga (les deux épisodes suivants, respectivement mis en musique par Patrick Doyle et Nicolas Hooper, ne changeront guère cet état de fait). Hérité de ses parents, le nouveau thème de Harry (A Window to the Past) illustre par exemple toute la mélancolie de son existence à travers d'incroyables traits de flûtes, tandis que la majesté du vol de l'Hypogriffe Buck (Buckbeak's Flight) inonde l'auditeur d'un sentiment d'émerveillement rare, via une profusion de notes notales et une mélodie construite exclusivement en arpèges très lents. Si quelques pistes éparses font honneur au style cuivré et épique de leur auteur (The Whomping Willow et Quidditch, Third Year, qui ne sont pas sans rappeler Le Monde Perdu), livrant leur lot de roulements de tambours et de sensations fortes, c'est donc le calme, la sérénité et la magie de l'album que l'on retiendra par-dessus tout, et qui feront à coup sûr de ce Prisonnier d'Azkaban une date importante dans la carrière de son auteur.
Alexandre Poncet


Partagez sur :
 

01 - Lumos (Hedwig's Theme)
02 - Aunt Marge's Waltz
03 - The Knight Bus
04 - Apparition on the Train
05 - Double Trouble
06 - Buckbeak's Flight
07 - A Window to the Past
08 - The Whomping Willow and the Snowball Fight
09 - Secrets of the Castle
10 - The Portrait Gallery
11 - Hagrid the Professor

12 - Monster Books and Boggarts
13 - Quidditch, Third Year
14 - Lupin's Transformation and Chasing Scabbers.
15 - The Patronus Light
16 - The Werewolf Scene
17 - Saving Buckbeak
18 - Forward to Time Past
19 - The Dementors Converge
20 - Finale
21 - Mischief Managed !

 
Crédits - Publicité - Nous contacter
Copyright Frenetic Arts 2009-2019