Rejoignez-nous sur :
Image de « Gears of War 4 de Ramin Djawadi »

Après une première trilogie dantesque sans commune mesure, et un spin-off plutôt faiblot, en raison d'un gameplay uniquement accès scoring online, et un scénario anémique au possible, il aura fallu attendre trois ans pour revoir débarquer sur console next-gen la saga jouissivement pachydermique d'Epic Games, dont le flambeau est ici repris par la firme canadienne The Coalition.

Image de « Les Animaux Fantastiques de James Newton Howard »

Qui dît nouvel arc scénaristique, dit nouveaux lieux, nouveaux personnages, et parmi tant d'autres choses, potentiellement nouvelle identité musicale. David Yates, déjà réalisateur de 4 films de la saga Harry Potter fait cette fois-ci appel au vétéran James Newton Howard, succédant ainsi au pied levé Nicolas Hooper, Patrick Doyle, Alexandre Desplat et bien entendu John Williams. Et une fois de plus, la magie opère ...

Image de « Jason et les Argonautes par Bernard Herrmann »

Découvert par une ribambelle d'enfants dès le plus jeune âge, Jason et les Argonautes s'est très vite imposé comme un des chefs d'œuvre instantanés du film d'aventure mythologique. Le métrage doit autant de sa superbe aux effets immortels du légendaire Ray Harryhausen, à la réalisation brillante de Don Schaeffer, qu'au score flamboyant et épique de Bernard Herrmann, autre légende du cinéma.

Image de « Doctor Who - The 50th Anniversary Collection : Edition 4 disques »

Il y a trois ans, le plus fameux des « Doctor » anglais soufflait ses 50 bougies de longévité audiovisuelle. Autrement dit un record pour une série de SF british, et tout simplement de tous les temps. Et cerise sur le gâteau, une excellente compilation de 4 CDs revenant sur l'épopée musicale de la série depuis Ron Grainer à Murray Gold, en passant par Delia Derbyshire et Mark Ayres... Joyeux Anniversaire !

Image de « Hammer Horror : Classics Themes 1958-1974 »

Au programme, la sortie du magnifique L'Art De La Hammer, collection d'affiches assez incroyable et fournie, et le désormais culte L'Antre De la Hammer dans une version encore plus enrichie, tous deux de Marcus Hearn, historien officiel de La firme Britannique. Mais pour accompagner ces deux ouvrages de référence, quoi de mieux qu'un vinyle rouge sang compilant certains des meilleurs thèmes de l'âge d'or de la Hammer ...

Image de « La Planète des singes par Jerry Goldsmith »

Après nous avoir enchanté avec des rééditions telles que Aliens, les 3 Back To The Future, Cannibal Holocaust, ou encore Dead Ringers, le toujours plus ambitieux label Mondo nous revient avec le score mythique de Planet Of The Apes (le seul, le vrai, l'unique) de Franklin J. Schaffner et composé par l'immense et regretté Jerry Goldsmith, pour une édition on ne peut plus luxueuse. L'occasion de se replonger dans cet exigeant et incroyable score.

Image de « Evil Dead 2 de Joseph LoDuca »

A l'occasion du démarrage d'Ash VS The Evil Dead tout juste pour Halloween, nouveaux méfaits télévisuels tant attendus du benêt Ash Williams, revenons sur le 2ème volet de la série qui installa durablement (au moins dans la petite lucarne) la collaboration Campbell/Tapert/Raimi/Lo Duca.

Image de « Mad Max Fury Road - Deluxe Version par Junkie XL »

Un film fou, profond, probablement cathartique à plus d'un titre pour son géniteur. Un évènement (miracle ?) qu'il fallait mettre en musique avec toute la rage possible, et qui se devait de surtout se montrer à la hauteur de l'orgie sensorielle accouchée par Miller.

Image de « John Carpenter’s Lost Themes »

Inutile de dire à quel point l'annonce courant 2014 de la sortie d'un album du Big John, titré John Carpenter's Lost Themes fit l'effet d'une bombe, et ravivait les espoirs les plus fous des fans d'un des plus grands (et des plus incompris) réalisateurs du cinéma américains des 50 dernières années, voire de l'histoire du cinéma. Que vaut alors ce Lost Themes.... ?

Image de « Castlevania Lords of Shadow d'Oscar Araujo »

Lorsqu'en 2008, Dave Cox et Enric Alvarez (avec l'appui d'Hideo Kojima, créateur culte du non-moins culte Metal Gear) décident de reprendre les rênes de la série, le but avoué de ceux-ci est de réinjecter du sang neuf dans la saga qui n'avait plus connu de changement significatif depuis l'excellent et très remarqué Symphony Of The Night en 1997, soit onze ans auparavant.

Crédits - Publicité - Nous contacter
Copyright Frenetic Arts 2009