Rejoignez-nous sur :
Image de « King Kong de James Newton Howard »

Deux ans après Le Retour du Roi, un nouveau blockbuster musical supervisé par Peter Jackson arrive dans les bacs. Et pas tout à fait celui que les fans de la trilogie du Seigneur des Anneaux attendaient...

Image de « Jeux d'enfants de Philippe Rombi »

Certains films justifient leur existence par la seule force de leur bande originale. Jeux d'enfants est incontestablement de ce cru. Imparfait, inconstant, sans cesse tiraillé entre le meilleur et le pire, l'émouvant et l'ouvertement grotesque, le film de Yann Samuell étonne autant qu'il déçoit, déconcerte. Il n'en est rien de la partition de Philippe Rombi...

Image de « Minority Report de John Williams »

John Williams n'est jamais aussi bon que lorsqu'il travaille avec Steven Spielberg. Et ce n'est pas Minority Report qui allait, en 2002, faire mentir l'adage, rattrapant au-delà de toute espérance la légère déception A.I..

Image de « Arrête-moi si tu peux de John Williams »

Vingt-et-unième collaboration entre John Williams et Steven Spielberg, Arrête-moi si tu peux avait toutes les excuses pour sentir l'essoufflement, à plus forte raison après le feu d'artifices de Minority Report. Portée par un thème jazzy irrésistible, cette BO sonnerait plutôt comme un nouveau commencement !

Image de « Van Helsing de Alan Silvestri »

L'auteur de Retour vers le futur, Mort ou Vif et Predator s'attaque au cinéma gothique, trois ans avant son phénoménal La Légende de Beowulf. Et c'est peu dire qu'à l'écoute de cette bande originale, on imagine un tout autre film que le Van Helsing de Stephen Sommers...

Image de « Les Chroniques de Riddick de Graeme Revell »

Collaborateur de David Twohy sur Pitch Black et Abîmes, Graeme Revell était attendu au tournant pour Les Chroniques de Riddick, dont l'ampleur spectaculaire aurait pu nourrir une gigantesque partition épique de space opera.

Image de « Hulk de Danny Elfman »

Première constatation avant toute chose : Hulk n'est pas un super héros. Enième variation sur le mythe de Frankenstein, la créature de Stan Lee impliquait pour son adaptation cinématographique un traitement opposé à ceux des comic book movies qui ont précédé.

Image de « Ghost in the Shell Innocence de Kenji Kawai »

Seven Swords de Tsui Hark l'a prouvé une fois de plus : Kenji Kawai n'est jamais aussi bon que lorsqu'il travaille avec Mamoru Oshii. La preuve par A plus B avec Ghost in the Shell Innocence, sans doute l'un des plus beaux ouvrages du compositeur nippon.

Image de « Hellboy de Marco Beltrami »

Confirmation après Mimic et Blade 2 : Marco Beltrami n'est jamais aussi bon que lorsqu'il compose pour Guillermo Del Toro. De fait, si la partition de Hellboy n'est pas le feu d'artifices auquel ont pouvait s'attendre, sa construction thématique et ses sonorités d'outre tombe n'en restent pas moins passionnantes.

Image de « Le Retour du Roi »

On ignore quel esprit Howard Shore a invoqué durant les six années qu'il a consacrées à Lord of the Rings, mais le miracle ne fait aujourd'hui aucun doute : plus qu'une séquelle digne de ses grandes soeurs, la partition du Retour du Roi sonne comme un accomplissement, une conclusion symphonique défiant les attentes les plus optimistes.

Crédits - Publicité - Nous contacter
Copyright Frenetic Arts 2009