Rejoignez-nous sur :
Image de « Une Vie entre deux océans de Derek Cianfrance »

Nous avions quelque peu perdu de vue le sympathique Derek Cianfrance, cinéaste inspiré de Blue Valentine et The Place Beyond the Pines. Il revient là où l'on ne l'attendait pas avec ce mélodrame classique produit par les studios Dreamworks et adapté du best-seller éponyme de M.L. Stedman. Surprenant de la part d'un jeune réal' issu du circuit indépendant, habitué des scénarii sophistiqués et des personnages en marge.

Image de « Poesia sin fin d'Alejandro Jodorowsky »

Quelque trois ans après La Danza de la Realidad, l'immense Alejandro Jodorowsky est venu présenter en avant-première à l'Étrange Festival, auquel il est intimement lié depuis des années, le second volet de sa trilogie autobiographique, Poésie sans fin. Au programme, la fin de l'adolescence et le passage à l'âge adulte, dans un récit dense et fourmillant de détails et d'interprétations.

Image de « L'étrange Festival 2016 : Bat Cat »

En dehors du cinéma d'auteur (parfois récompensé à l'international, Palme d'Or pour Yilmaz Güney en 1982), le cinéma populaire du pays au croissant est encore méconnu dans nos contrées. Bad Cat, du duo Mehmet Kurtulus et Ayse Ünal, passe par le chemin détourné du film d'animation pour changer la donne.

Image de « Showgirls de Paul Verhoeven »

Remercions Pathé de redonner sa chance en salles à l'un des longs-métrages les plus importants des années 90... mais aussi l'un des plus injustement décriés de l'histoire. Bide retentissant lors de sa sortie et désastre critique d'une magnitude spectaculaire, Showgirls avait été victime d'une hypocrisie collective absolument monstrueuse, aggravée par des ventes de VHS stellaires...

Image de « L'étrange Festival 2016 : The Darkness »

Tout était réuni pour faire du film d'ouverture de l'Étrange Festival une magnifique réussite convoquant tout autant le récent The Witch que The Mist ou le Fog de Carpenter, avec une touche d'étrange et de surréalisme issue d'influences picturales variées.

Image de « L'étrange Festival 2016 : Pet »

Avec son casting alléchant et son pitch pour le moins intrigant, Pet, le nouveau film de Carles Torrens (Emergo, en 2011), promettait. Il promettait une louche de vice, une pointe de roublardise et une ambiance tendue, le tout saupoudré d'une pincée d'étrange.

Image de « Mimosas : La voie de l’Atlas d'Oliver Laxe  »

Auréolé cette année pour sa première fiction du Grand Prix de la Semaine de la Critique, Oliver Laxe propose avec Mimosas un poème onirique aussi troublant que salvateur. Traversée du Styx aux doux airs de Mirages de Talal Selhami, le film se déshabille avec retenue, dévoilant son fil d'Ariane comme autant de strates sémantiques et sensorielles. Profession de foi ou chemin de croix, un métrage en forme de méditation.

Image de « The Endless Summer de Bruce Brown »

Film culte de la culture Surf et reflet enchanté d'un âge d'or américain où la jeunesse cultivait la cool attitude pour explorer de nouvelles libertés, The Endless Summer, alias L'Eté sans fin revient sur les écrans en version restaurée pour mieux rafraichir notre été entre deux séances de glisse, la mèche blonde dans le vent.

Image de « Little Big Man d'Arthur Penn en version restaurée »

Œuvre charnière, inclassable... indétrônable. Little Big Man est l'un des premiers grands westerns à traiter de front la question des Indiens d'Amérique. Cette fresque grandiose d'Arthur Penn ressort en salles dans une version entièrement restaurée. L'occasion rêvée de se pencher sur un monument à la fois épique, picaresque et contestataire, qui bouscula en profondeur les codes et les légendes du cinéma hollywoodien.

Image de « Le BGG de Steven Spielberg »

Lourd (comme ça s'est fait) d'une réputation peu flatteuse du côté des critiques hexagonaux : « bien lourdaud » pour Le Monde, « un peu lourd » pour Les Inrocks (dont on salue évidement l'inspiration épistolaire), ce BGG ne fait pas, et c'est peu de le dire, l'unanimité de ce côté de l'atlantique. Alors quid de ce nouvel opus du maitre Spielby ?

Crédits - Publicité - Nous contacter
Copyright Frenetic Arts 2009