Rejoignez-nous sur :
Image de « X-Men Days of Future Past de Bryan Singer »

Sous son ancienne direction, la Fox n'aurait sans doute pas attendu si longtemps avant de donner suite à X-Men : First Class. Ayant passé les dernières années à se refaire une réputation dans le domaine du blockbuster, mais aussi à redonner un certain cachet à sa franchise mutante, le studio aura pris la décision d'attendre le bon moment, et surtout le matériau adéquat.

Image de « Godzilla de Gareth Edwards »

Précédé d'un vrai parfum de mystère, les dizaines de bandes-annonces et de spots TV étant d'ailleurs parvenues à garder intactes les nombreuses surprises de l'œuvre, le Godzilla nouveau s'apprête à envahir les multiplexes. Que ceux qui rechigneraient à investir pour un énième étalage de CGI désincarnée posent immédiatement les armes : le second film de Gareth Edwards est un choc immense.

Image de « Captain America - Le Soldat de l'Hiver des frères Russo »

En dents de scie voire franchement désarçonnante, passant du film de super-héros méta (Iron Man 3) au Space Opera kitsch à souhait (Thor - Le Monde des ténèbres), la Phase 2 du Marvel Movie Universe parvient enfin à resserrer son propos et brandir des enjeux cohérents grâce à la séquelle très attendue de Captain America

Image de « Le Vent se lève de Miyazaki »

Pour son dernier long métrage, Hayao Miyazaki conte la vie d'un ingénieur rêveur et obstiné, Jirô Horikoshi, celui-là même qui a mis au point le redoutable Mitsubishi A6M Zero, chasseur-bombardier qui causa de nombreuses victimes durant la Seconde Guerre mondiale.

Image de « Mea Culpa de Fred Cavayé »

Au moment où Colt 45, le polar noir et ultra-violent de Fabrice Du Welz a presque disparu des carnets de sorties françaises et quelques jours avant la diffusion sur Canal + de la troisième saison de Braquo, parangon du polar moderne à la française, Fred Cavayé sort cette semaine un nouveau film en salle, Mea Culpa, un polar survitaminé qui n'a rien à envier à ces homologues américains.

Image de « La Belle et la Bête de Christophe Gans »

Marre des deux-pièces-cuisine où des couples bourgeois dissertent en roue libre sur la santé de la Gauche ? Armé d'un budget copieux, d'un couple d'acteurs investi, d'effets visuels performants et d'une approche engagée de la mise en scène, Christophe Gans jette un pavé dans la mare moribonde du cinéma français.

Image de « Robocop (2014) de José Padilha »

On le craignait, et on avait tort. Armé d'un amour sans borne pour le film original, qui le pousse à explorer des territoires nouveaux, José Padilha réussit le pari insensé de revisiter avec brio un classique indéboulonnable de la science-fiction pour adultes. Une prouesse qui tient beaucoup à la vision anti-hollywoodienne que le cinéaste a de son super-héros.

Image de « Le Hobbit : La Désolation de Smaug de Peter Jackson »

Les bases posées par Jackson dans le précédent opus amorcent la mécanique infernale de La Désolation de Smaug, qui se révèle non seulement être l'un des films les plus survoltés et violents de Jackson, mais aussi et surtout l'un des plus audacieux films d'action modernes ! Un mélange entre Indiana Jones et le Temple Maudit de Steven Spielberg et Une Journée en Enfer de John McTiernan !

Image de « La Reine des neiges du studio Disney »

Après une année 2013 pas vraiment folichonne, une œuvre parvient enfin à sortir du lot et à épater aussi bien le public que la critique. Ce film, c'est Frozen, La Reine des Neiges de son triste nom français, la dernière production des studios de Mickey qui est fin prête à embarquer le spectateur dans un somptueux voyage initiatique sur fond de comédie classique Disney.

Image de « Une Question de vie ou de mort de Powell & Pressburger »

Carlotta nous offre enfin la possibilité de redécouvrir en salle A Matter of Life and Death (A.K.A Stairway to Heaven, A.K.A Une Question de Vie ou de Mort). Le film est plus méconnu, mais il n'en reste pas moins essentiel et révèle une fois encore la virtuosité des deux cinéastes, leur ingéniosité visuelle et leur poésie intemporelle.

Crédits - Publicité - Nous contacter
Copyright Frenetic Arts 2009