La Pêche au trésor : Test du Bluray
Lucky Man Saison 1 : Test des Bluray
Venom : Test du Bluray
Rejoignez-nous sur :
Image de « Guy : Test du DVD »

Un délit de sale gueule. Voilà ce qu'il s'est passé. On n'est pas fier, mais on l'avoue : on l'a vraiment pris pour un énième rejeton dégénéré de la comédie française, Alex Lutz. Mais il nous offre avec Guy, son deuxième film, une belle leçon de vie : il faut toujours juger un réalisateur sur pièce. Même quand il s'agit de la personne qui a créé Catherine et Liliane.

Image de « Missing : Test de l'intégrale DVD »

En quelques années les polars en provenance de Suède, Norvège ou Danemark sont devenu les maitres étalons offrant souvent un cadre épuré (c'est une question de paysage) pour révéler avec une précision clinique le mal qui nous entoure. Pas aussi connu par chez nous que The Killing, Missing a pourtant été un évènement pour la télévision suédoise.

Image de « The Seen and Unseen : Test du Bluray »

Comment rendre un sujet aussi grave que la résignation de la mort d'un être cher sans que celui-ci soit rébarbatif ? C'est le pari que ce film Indonésien essaye de remporter en faisant du passage du monde des vivants à celui des morts une complainte poétique.

Image de « BlacKkKlansman : Test du Bluray »

Spike Lee a-t-il quelque chose de constructif à dire aujourd'hui ? Son discours est-il encore audible ? Les questions se posent à la vision de BlacKkKlansman, son 23ème film. Cinéaste contestataire et défenseur de la communauté afro-américaine, le réalisateur de Do The Right Thing manque clairement de carburant et d'arguments depuis plusieurs années, devenu réalisateur d'oeuvres efficaces mais sans réelles aspérités (Inside Man, le remake d'Old Boy).

Image de « Le Tigre du Bengale + Le Tombeau Hindou : Test du coffret Bluray »

Quand le grand maitre du film noir, de l'expressionnisme allemand et du suspens freudien se lance dans le cinéma d'aventure nait en 1959 un diptyque fastueux : Le Tigre du Bengale et Le Tombeau Hindou. Du serial pulp assumé dont l'apparente légèreté n'aura pas toujours été aux goûts des cinéphiles.

Image de « Road Games (Déviation mortelle) : Test du Bluray »

Un peu bêtement oublié aujourd'hui, le cinéma australien donna naissance entre les années 70 et 80 à une belle poignée de petit bijou comme Mad Max (bien entendu), Pique-nique à Hanging Rock ou Wake in Fright, mais aussi à la trop courte carrière de Richard Franklin. A sa sortie en 1981, vendu comme un banal film d'horreur (ce qu'il n'est pas du tout), Déviation mortelle n'eu clairement pas le succès qu'il méritait.

Image de « Hell Fest : Test du Bluray »

Hell Fest est une production Gale Ann Hurd (Terminator, Aliens, Abyss et, curieusement, ni Power Rangers, ni My Little Pony). Ce qui nous vaut cette mention croquignolesque sur l'affiche du film : « par un des producteurs de The Walking Dead ». Les autres avaient manifestement des trucs plus importants à faire que d'investir dans un slasher de fond de catalogue. Qui sommes-nous pour leur en vouloir ?

Image de « Duel sans merci : Test du Bluray »

Petite production Universal vouée à jouer les doubles programmes pleins d'aventure et d'action, Duel sans merci n'est pas un classique du western. Cela reste cependant un sympathique divertissement célébrant une véritable star de l'époque, Audie Murphy, et annonçant sobrement la future carrière de son metteur en scène : Don Siegel.

Image de « Spermula : Test du Bluray »

En 1976, deux ans après le colossal succès d'Emmanuelle (qui fit, rappelons-le, près de 9 millions d'entrées), l'érotique arty a encore le vent en poupe. Et par conséquent des producteurs prêts à se lancer dans des projets improbables. Ainsi, Bernard Lanteric (l'auteur de La Nuit des enfants rois) propose à l'artiste iconoclaste et protéiforme Charles Matton de réaliser un film érotique pour lequel il aurait un budget confortable et la plus grande des libertés.

Image de « 22 Miles : Test du Bluray »

Intéressant de voir comment les capitaux chinois envahissent le cinéma américain. Produit par la Huayi brothers (société productrice des derniers Tsui Hark) ce film d'action veut faire sa place sur le marché surchargé du genre avec un casting sino-américain. Avec le borderline Peter Berg aux commandes, on pouvait présager le pire comme le meilleur ; ce ne sera finalement ni l'un ni l'autre.

Crédits - Publicité - Nous contacter
Copyright Frenetic Arts 2009-2019