Chats rouges dans un labyrinthe de verre : Test du Bluray
Les Vikings : test du coffret Bluray
Les Aventures du Capitaine Wyatt : Test du Bluray
Rejoignez-nous sur :
Image de « Morituri : Test du Bluray »

La vie des cinéphiles a ça d'extraordinaire qu'il leur est toujours possible de trouver de nouvelles terres inconnues à explorer. C'est une nouvelle fois le cas ici, avec un film relativement méconnu malgré la présence à son générique de deux acteurs de la trempe de Marlon Brando et Yul Brynner. Une nouvelle occasion de féliciter ESC Editions pour le choix éditorial de sa collection Hollywood Legends.

Image de « Les Conquérants du Nouveau Monde : Test du Bluray »

Champion du box-office et réalisateur star, Cecil B. DeMille avait aussi ses détracteurs. Si personne n'osait vraiment l'attaquer sur la forme, ses prises de positions conservatrices (doux euphémisme pour un fervent supporter de la commission McCarthy) lui auront valu d'être souvent taxé de réactionnaire et de raciste. La politique ayant tendance à déborder sur l'Art, Les Conquérants du Nouveau Monde ne plaide pas vraiment en la faveur du cinéaste.

Image de « Angel Terminators 1 & 2 : Test des Bluray »

Depuis l'avènement du bluray et de la HD les amateurs de productions HK se sentent clairement délaissés par des éditeurs qui ne ciblent plus que les nouveautés d'une culture ciné pourtant riche en chefs-d'œuvre, ou plus fréquemment en pépites. Inespéré, voici donc Spectum Films qui live deux combos pack (Bluray + DVD) de deux classiques regrettés de la fière époque des VHS et des vidéos clubs.

Image de « Jurassic World - Fallen Kingdom : Test du Bluray »

Monstre commercial au succès planétaire Jurassic World n'a fait qu'ouvrir la porte à une seconde trilogie de dinosaures énervés et de safaris virtuels. Mais en arrière plan depuis Le Monde Perdu, Steven Spielberg tente une nouvelle fois d'apporter un peu de sang neuf à une série de blockbusters qui passe son temps à se mâchouiller la queue.

Image de « Le Hussard sur le toit : Test du Bluray »

Reconnu dans le monde entier, auréolé de prix, plébiscité par le public, acclamé par la presse, Cyrano de Bergerac a fait de son metteur en scène Jean-Paul Rappeneau un réalisateur bankable vers qui les producteurs sont prêts à débloquer leurs économies pour financer son prochain projet.

Image de « Winchester 73 : Test du Bluray »

Winchester 73 constitue l'un des sommets du western. Il s'agit d'une tragédie familiale âpre et tendue, à la trame presque psychanalytique. À savoir la rivalité de deux frères prêts à s'entretuer pour une arme à feu. Et par n'importe laquelle : la légendaire Winchester 73, objet-totem des mythes de l'Ouest et de l'Amérique tout court. Derrière la caméra, Anthony Mann, cinéaste majeur venu du film noir.

Image de « Embrasse-moi idiot : Test du Bluray »

Célébré pour son art de la comédie et sa maitrise sidérante des dialogues à double (voir triple) entrées concoctés avec son camarade I.A.L. Diamond, Billy Wilder n'a cependant pas toujours connu l'engouement populaire de Certains l'aiment chaud ou La Garçonnière. Enorme échec public et commercial, Embrasse-moi idiot paya ainsi la facture, sans doute bien trop franc et cruel pour son époque.

Image de « Le Signe de la croix : Test du Bluray »

Tourné juste avant la mise en place définitive du Motion Picture Production Code, mais déjà observé d'un mauvaise œil par les ligues de bonnes mœurs, Le Signe de la croix est un grand péplum fastueux qui porte la marque de l'illustre Cecil B. DeMille... et ce jusque dans ses sidérantes déviances.

Image de « Les Naufrageurs des Mers du Sud : Test du Bluray »

Pour la postérité, le nom de Cecil B. DeMille restera associé à la flamboyance des Dix Commandements, le mètre étalon du péplum biblique. Un succès qui a tendance à occulter une carrière riche d'une soixantaine de métrages à l'époque du muet et de dix-huit autres après le passage au parlant. A travers une salve de six titres (dont celui qui nous intéresse aujourd'hui), Elephant Films se propose de lever le voile sur les succès oubliés du cinéaste-démiurge.

Image de « Section 99 : Test du Bluray »

En 2015, Bone Tomahawk avait marqué son monde avec son audacieux mélange de western horrifique aux accents cannibales. Bone Tomahawk confirmait déjà un goût certain pour les productions de genre, et une approche généreuse en pures moments de cinéma, et surtout hermétique aux modes actuelles.

Crédits - Publicité - Nous contacter
Copyright Frenetic Arts 2009-2018