RESIDENT EVIL - OPERATION RACOON CITY
BioHazard : Operation Raccoon City - Canada / Japon - 2012
Image plateforme « Playstation 3 »Image plateforme « Xbox 360 »
Image de « Resident Evil - Operation Racoon City »
Genre : Horreur
Développeur : Slant Six Games
Durée : moyenne
Langue : Français
Distributeur : Capcom
Date de sortie : 23 mars 2012
Jeu : note
Technique : note
Jaquette de « Resident Evil - Operation Racoon City »
portoflio
site officiel
LE PITCH
Nous sommes en Septembre 1998. L´action se déroule à Raccoon City, la ville au destin funeste, et dépeint les terribles conséquences de l'épidémie de Virus-T, développé dans un complexe de recherche d'Umbrella Corporation. Pour étouffer l´affaire, Umbrella envoie sur place une unité d´élite dans le but de détruire toute trace de l'existence du virus et d´éliminer tous les survivants.

 

The last zombie

Annoncé en même temps que Resident Evil Revelations, Operation Racoon City était le moyen pour Capcom de réchauffer les fans de la série sur consoles de salon avant un 6ème épisode officiel qui s'annonce dantesque. Attention, la piqûre de rappel risque de laisser un vilain hématome sur le postérieur.

 

Si l'on repense au mode mercenaires devenu de plus en plus fréquent au fil de la série, jusqu'à un Mercenaries en 3D totalement vide, si l'on pense également aux spin-off jouant de plus en plus la carte de la relecture (voire les jeux de tir sur rails comme The Darkside Chronicles), on peut dire en effet que l'idée d'un Operation Racoon City flottait dans l'air depuis belle lurette. Une idée qui germait peu à peu dans l'esprit des producteurs de Capcom mais qui finit pourtant dans le giron du studio canadien Slant Six Games, responsable jusqu'ici de très oubliables épisodes du TPS tactique Socom. Un manque de savoir-faire, de fignolage, de soin, voire même de réflexion en amont que l'on retrouve dans toute sa splendeur ici, le titre se présentant comme un vulgaire produit dérivé qui ne partage que de rares clichés avec la saga initiale. Des guests il y en a, mais toujours expédiés en quatrième vitesse, l'utilisation des jalons scénaristique des Resident Evil existe tout autant, mais passés à la moulinette d'un mode Histoire hâché, mou du genou et doté d'un nouveau méchant anti-charismatique.

 

t virus

Conçu et imaginé entièrement comme une expérience multi-joueurs Operation Racoon City se parcourt donc dans ce mode avec trois autres camarades (remplacés par l'IA en cas de défection), chacun choisissant un personnage stéréotypé avec ses propres caractéristiques, ses quelques habiletéqs passives et actives (à débloquer) censées apporter un peu de stratégie et de principes d'entraide. Las. Le level design de chaque chapitre est construit de manière soporifique avec ses caches pas toujours reconnues par les persos, ses zombies à l'intelligence plus que jamais défaillante et des militaires adverses qui tirent dans le tas, mais pas forcément le bon. L'idée était bonne, mais jamais le joueur n'a ici l'impression d'être dans la peau d'un salopard assistant à la fin du monde, tout au plus d'un pauvre joueur tentant d'achever une lente exploration à la difficulté gravement abusée (les ennemis sont increvables) et au gameplay rigide et jamais excitant. Plus dur, les environnements pour la plupart déjà connus des amateurs de Resident Evil paraissent très souvent datés, en tout cas moins beaux que dans les récentes moutures. Reste alors la possibilité d'engranger quelques points d'expérience pour débloquer toutes les capacités et armes supplémentaires, et s'essayer à un peu de multi-joueurs en versus. Quelques particularités (un peu de survie ou de l'affrontement entre des héros de la série) et surtout beaucoup de grand classique (du deathmatch donc) dans des maps rappelant des softs sortis il y a dix ans et ne disposant ainsi que d'enjeux terriblement limités. Avec l'aura et le potentiel de Resident Evil dans son ensemble, on était en droit d'attendre beaucoup, beaucoup mieux.

Simon Gruber








 

 

 

 

Jamais très beau, souvent passable, Operation Racoon City ne rend encore une fois aucunement hommage aux derniers épisodes de la saga, se contentant le plus souvent de textures sommaires, d'environnements cloisonnés sans vie et de personnages pas vraiment des plus réalistes. Même des personnages aussi célèbres que Leon ou Claire sont modélisés à la truelle. Le résultat n'est vraiment pas probant, sans jamais tomber dans les tréfonds de la laideur certes, mais avec manifestement aucun effort pour rendre une copie propre. Allez on oublie, ça vaut mieux.

 

 

 

Affiche de la critique « Fin de crise ? »
Fin de crise ?

La crise ne concerne pas tout le monde. Fin décembre 2013, 3 millions de Xbox One et 3,35 millions de PS4 avaient déjà trouvé preneurs. A noter que les killer-apps des deux machines, comme Halo 5 ou le nouveau projet de Naughty Dog, ne pointeront le bout de leurs pixels que courant 2014...

Affiche de la critique « SF IV se paie un lifting »

Prévu pour le second trimestre 2014, à acheter en add-on ou en boîte, Ultra Street Fighter IV proposera de nouveaux modes de jeu (survie, entraînement en ligne, équipe), un gameplay retouché (système d'ultra combo corrigé) ainsi que 6 décors et 4 persos issus de SF X Tekken.

Affiche de la critique « DBZ revient »

Après quelques titres très sympathiques sur PS2 et Current Gen, la saga Dragon Ball Z revient le 24 janvier 2014 sur PS3, 360 et Vita. The Battle of Z annonce un gameplay basé sur la coopération, avec plus de 70 personnages issus de l'anime. Cliquez sur la photo pour visiter le site officiel.

Affiche de la critique « Xbox One : la conférence »

Si les grands spectacles bien corporate ne vous font pas peur, vous pouvez visionner ici l'intégralité de la conférence de présentation de la future Xbox One, à paraître au début de l'année prochaine. Cliquez sur la photo ci-contre...

Affiche de la critique « Iron Man en 60 secondes, version 8 Bits »

Le site 8-Bits Cinema vient de diffuser un remake d'une minute du premier film Iron Man, dans des graphismes dignes de Mega Man ! Voir ce petit délice d'animation en cliquant sur l'image ci-contre.

Affiche de la critique « Playstation 4 : La Conférence »

La Next-New Gen arrive à grands pas. Annoncée pour cette fin d'année au Japon et aux Etats-Unis (il se pourrait bien qu'elle respecte cette date sur le vieux continent), la PS4 se dévoile à travers une longue conférence de presse bien baveuse. Cliquez sur la photo ci-contre pour la visionner.

Affiche de la critique « Max Payne 3 : trailer VF »

La nouvelle bande-annonce de Max Payne 3 est visible en français (cliquez sur l'image de gauche. Le jeu, qui fait suite à un chef-d'oeuvre absolu, sortira en France en juin 2012. C'est peu dire qu'on l'attend de pied ferme.

Affiche de la critique « Sony voit grand. »

On diffuse rarement gratuitement des spots publicitaires, mais il faut dire que celui-ci, conçu pour vanter les mérites de la PS3, nous va droit au coeur, puisqu'il consiste en un crossover Live (Kratos et Snake en chair et en os !!!) de toutes les séries phares de la machine. Cliquez à gauche, et kiffez.

Affiche de la critique « Dead Island : trailer puissant ! »

IGN vient de mettre en ligne la vidéo d'ouverture de Blood Island. Au-delà du jeu vidéo lui-même, que l'on jugera sur pièce, cette séquence de 3'30 vaut le coup d'oeil, rappelant dans sa portée émotionnelle le premier acte de 28 semaines plus tard. Un court-métrage à part entière.

Affiche de la critique « RIP Bizarre Creations »

Bizarre Creations, studio de développement derrière MSR, Project Gotham Racing, Blur, The Club, mais surtout les géniallissimes Geometry Wars et James Bond 007 Blood Stone, ferme ses portes. Les franchises, notamment Geometry Wars, seront-elles rachetées par la concurrence ?

Affiche de la critique « Sony Strikes Back »

a NGP (Next Generation Playstation Portable) se dévoile enfin. Autant dire qu'elle a tout pour plaire : grand écran HD, deux sticks analogiques, écrans tactiles, commandes au dos de la console et une puissance de calcul à quelques encablures de la PS3. Cliquez à gauche pour le trailer.

Affiche de la critique « (mini) HAWX 2 »

Suivant l'exemple de Stallone et de son Expendables 8-bits, Ubisoft propose aux joueurs une conversion Arcade à l'ancienne (soit un shoot'em up vertical) du très récent HAWX 2. Cliquez sur l'image de gauche, ça vaut son pesant de cacahuètes !

Affiche de la critique « Des pointues dans Call of Duty »
Des pointues dans Call of Duty

Treyarch et Activision confirment l'ambition hollywoodienne de Black Ops en engageant Ed Harris et Gary Oldman pour doubler les voix du prochain Call of Duty. Petit bémol : le très surestimé David Goyer en superviserait le script...

Affiche de la critique « Duke Nukem pas mort. »
Duke Nukem pas mort.

Soit-disant annulé suite à la faillite de 3D Realms, Duke Nukem Forever a en fait été récupéré par son ayant-droit 2K Games, qui a engagé le studio Gearbox pour boucler le soft. Montré à la dernière expo Penny Arcade, le jeu sortirait début 2011, soit 15 ans après avoir été annoncé !

Affiche de la critique « Red Dead Redemption en vidéo ! »

Le western épique et violent de Rockstar continue de s'illustrer en vidéo, en attendant sa sortie imminente. Profitez donc de ce trailer exclusif que viennent de nous lâcher les auteurs de GTA, histoire de nous faire encore saliver un peu...

Affiche de la critique « Vers la fin de Gears of War »
Vers la fin de Gears of War

Avril 2011 va être chargé pour Epic Games, qui vient d'annoncer la sortie conjointe de Bulletstorm, nouveau jeu d'action / S.F. pour adultes, et du très attendu Gears of War 3, dont une bande-annonce impressionnante est facilement trouvable sur la toile.

Affiche de la critique « Les ambitions de Crysis 2 »

L'équipe allemande de CryTek a récemment affirmé que Crysis 2 serait le plus beau jeu disponible sur PC et consoles New Gen, grâce à la magie du CryEngine 3. Si la modestie ne les étouffe pas, la cinématique en temps réel disponible sur leur site parle d'elle-même...

Affiche de la critique « La révolte d'Infinity Ward »
La révolte d'Infinity Ward

Après le renvoi des deux boss d'Infinity Ward (Modern Warfare) par Activision pour de sombres raisons de royalties, quasiment toute l'équipe du studio a posé sa démission afin de rejoindre la nouvelle boîte de leurs anciens leaders, ironiquement appelée Respawn.

Affiche de la critique « Modern Warfare 2 à la FNAC »
Modern Warfare 2 à la FNAC

Activision et la Fnac des Champs-Elysées à Paris fêtent lundi 9 novembre à 22h la sortie de Call of Duty Modern Warfare 2, en présence de l'acteur Saïd Tagmahoui, parrain de l'événement.

Affiche de la critique « Gears of War 3 ? »
Gears of War 3 ?

Après avoir ruiné tous les espoirs des fans PC de Gears of War, en leur interdisant littéralement le jeu, les gars d'Epic viennent d'annoncer qu'un Gears 3 ne serait pas disponible avant trois ou quatre ans. Ca a intérêt à être à la hauteur de l'attende, les mecs !

Affiche de la critique « Earth Defense  »
Earth Defense

L'excellent Pinball FX de Zen Studios (qui a sorti Zen Pinball sur PS3 il y a quelque temps) accueille une nouvelle table : Earth Defense. Le thème tourne bien sûr autour d'une invasion d'aliens et comme d'hab, les auteurs ont calé le rythme et les rampes sur les clichés du genre. Et ça ne coûte que 3 euros !

Affiche de la critique « Historique en pub »

Le constructeur d'accessoires Netgear vient d'investir dans une pub plutôt originale, un clip narrant avec humour les grandes évolutions du jeu vidéo. Vous pouvez voir la vidéo youtube en cliquant sur l'image ci-contre.

Affiche de la critique « Xbox Live Arcade on Fire »
Xbox Live Arcade on Fire

Le Summer of Arcade traditionnel de la 360 est lancé, avec le 22 juillet : Splosion Man (800 MSPoints), le 29 : Marvel Vs Capcom 2 (1200  MSPoints), le 5 août : Turtles in Time Re-Shelled (1200 MSPoints), le 12 : Trials HD (1200 MSPoints) et enfin le 19 : Shadow Complex (1200 MSPoints).

Affiche de la critique « Lucasarts sur Steam »
Lucasarts sur Steam

Le catalogue Lucasarts arrive sur Steam, la plate-forme de téléchargement légal de Valve. Au programme de la première fournée : Indiana Jones and the Last Crusade, Indiana Jones and the Fate of Atlantis, The Dig (produit par Spielberg), Star Wars Republic Commando ou encore Thrillville.

Crédits - Publicité - Nous contacter
Copyright Frenetic Arts 2009